Procédure

*Téléphoner pour fixer une date dès que vous recevez vos poussins.

__________

*Passer à l'abattoir chercher des cages de transport.

_________

*12 heures avant l'abattage, retirer la nourriture afin que vos volailles soient à jeun, vous pouvez laisser l'eau.

_________

*Apporter vos volailles à l'heure et à la date fixées

Depuis fin 2013 nous offrons le service d'abattage à la ferme. Notre abattoir est de catégorie A et les volailles sont refroidies à l'air. Nous pouvons abattre

Poulets, dindes, pintades, faisans, perdrix, cailles, pigeons.

nous sommes sous inspection provincial. À chaque abattage, un inspecteur du MAPAQ et un vétérinaire sont présents. 

ABATTAGE

Contactez Myrianne 

(819)660-0006

abattoir.rdv@gmail.com

Sur réservation seulement

À savoir!!!

En liberté dans un poulailler

Toutes nourries de grain

Les poulets et les dindons de type « végétal » comptent parmi les produits de spécialité offerts aux consommateurs.

Nous sommes sensibles à l’évolution des besoins du marché. Pour le poulet végétal, un cahier des charges spécifique est appliqué où l’alimentation est composée exclusivement de grains ou de sous-produits céréaliers. Aucune farine ni graisse animale n’est ajoutée.

En liberté dans un poulailler

Les poulets sont élevés en liberté dans les poulaillers. Tout est prévu pour leur confort : le plancher est recouvert d’une litière et ils ont accès en tout temps à de la nourriture et à de l’eau fraîche. les bâtiments possèdent tous les équipements nécessaires : les systèmes de ventilation et de chauffage permettent un renouvellement continu de l’air, un bon niveau d’humidité et une température adaptée à l’âge des oiseaux. L’éclairage est également contrôlé pour assurer une durée et une intensité appropriées afin d’offrir un milieu de vie propice au bon développement des oiseaux.

Pas d'hormones

Il n’y a pas de « poulets aux hormones »! Au Canada, leur utilisation pour l’élevage de volailles est interdite depuis 1973…

En fait, ce mythe tient à un phénomène passager survenu il y a longtemps et qui ne concernait qu’une petite partie des élevages. C’est en effet uniquement pour l’élevage de chapons (coqs à chair) que des hormones ont été utilisées, et ce, entre 1958 et 1962 seulement. On parle donc d’absence complète d’utilisation d’hormones dans tous nos élevages depuis quelque cinquante ans!

Les éleveurs ont plutôt favorisé la croissance de leurs volailles par l’optimisation de leurs pratiques. Les progrès ont été obtenus au cours des années grâce à l’arrivée de nouvelles lignées génétiques et à l’amélioration de la nutrition et des conditions d’élevage.

Mieux se nourrir, pour mieux vivre!

L'équipe de la Ferme la Rose des Vents se fera un plaisir de vous servir !

819.623.5672

 

2443 ch du 5e rang sud

Mont-Laurier

Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h

info@fermerosedesvents.com

  • Facebook
  • Instagram
  • Gazouillement

Politique de confidentialité * Droits d'auteur 2019 Ferme la rose des vents